Notes de mise à jour de SeaTable 1.8

SeaTable 1.8 : plus de collaboration et un nouveau type de colonne

Aujourd'hui, nous avons rendu SeaTable 1.8 disponible sur SeaTable Cloud et nous sommes convaincus que vous serez d'accord : SeaTable 1.8 est génial ! Elle regorge de nouvelles fonctionnalités et d'ajouts, ainsi que d'un grand nombre de petites améliorations. Comme nous l'avons fait dans le passé, nous présentons les nouvelles fonctionnalités les plus importantes dans la note de mise à jour. Cette fois, il a été particulièrement difficile de se concentrer sur les cinq points forts. Vous pouvez trouver la liste complète des changements - comme toujours - sur Changelog. Nous allons télécharger l'image Docker sur Docker Hub dans les prochains jours.

Hauteur variable des rangs

Les rangs réglables en hauteur sont littéralement la nouvelle caractéristique la plus remarquable de SeaTable 1.8. Quatre hauteurs de rangs sont disponibles au choix uniquement : Simple, double, triple, quadruple. L'augmentation de la hauteur des rangées permet d'accueillir des vignettes de fichiers plus grandes et de créer plus d'espace pour l'affichage du contenu en colonnes de texte formaté. Une ligne à double hauteur affiche deux lignes de texte, une ligne à triple hauteur affiche quatre lignes de texte et une ligne à quadruple hauteur affiche six lignes de texte.

La hauteur des rangées est réglable dans SeaTable 1.8

L'ancienne hauteur de ligne (unique) est la nouvelle hauteur de ligne par défaut. Lors de l'ouverture d'une nouvelle base ou de la création d'un nouveau tableau, cela sera appliqué. Le paramètre de hauteur de ligne est caché derrière la nouvelle icône de la barre d'outils d'affichage, à droite des options de formatage. Essayez-le et découvrez quelle hauteur de rangée convient le mieux à votre application !

Type de colonne n° 21 : bouton

Le nouveau type de colonne "Bouton" est l'intrus parmi les près de deux douzaines de types de colonnes dans SeaTable. (Spoiler : Nous allons très bientôt remplir les deux douzaines de types de colonnes. Sois enthousiaste !) Vous ne stockez aucune information dans une colonne de type Bouton ; vous utilisez la colonne Bouton pour automatiser des actions. Avec l'introduction du nouveau type de colonne dans cette version, vous pouvez exécuter un script par bouton. Très bientôt, vous pourrez également envoyer des courriels (voir ci-dessous) et des messages de chat en un seul clic. Au cours de l'année 2021, nous ajouterons progressivement d'autres actions pouvant être déclenchées par un bouton.

Nouveau type de colonne : Bouton

Lorsque vous créez une colonne de boutons, vous définissez l'apparence et la fonction du bouton. Il s'agit notamment de l'action à effectuer, de l'étiquette du bouton et de sa couleur. Jetez un coup d'œil au Manuel des scripts SeaTable si vous voulez écrire vos propres scripts et les intégrer dans votre table via un bouton.

Formulaire de collecte

Imaginez que vous êtes un directeur commercial et que vous voulez demander à vos chefs de produit de mettre à jour les informations du catalogue de produits. Jusqu'à présent, cela vous obligeait à donner à tous les responsables une part sur la base (ou la vue) du catalogue de produits, puis à leur demander de vérifier que les données sont à jour. En fait, cela peut représenter beaucoup de travail si vous créez des vues personnalisées et les envoyez une par une. Avec SeaTable 1.8, il y a maintenant un moyen meilleur et plus facile ! Présentation : Le formulaire de collecte.

Enregistrer les informations d'identification du compte de messagerie dans SeaTable

Le formulaire de collecte est une vue de table d'une base qui ne montre à l'utilisateur que les lignes qu'il a lui-même créées. Si l'utilisateur n'est saisi comme créateur dans aucune ligne, le formulaire de collecte se présente comme un tableau vide. L'utilisateur peut donc uniquement créer de nouvelles entrées, mais pas modifier les entrées existantes. Le formulaire de collecte est donc l'outil de choix pour les tâches de mise à jour des données à grande échelle qui impliquent un grand nombre de personnes. Il est plus facile à gérer que les communiqués, car aucun communiqué n'est nécessaire pour accéder au formulaire collectif. L'utilisateur n'a besoin que d'un seul compte utilisateur.

Pour vous, en tant que responsable des ventes, la mise à jour du catalogue de produits est donc un processus rapide : créez un formulaire de collecte, envoyez le lien à vos chefs de produits et laissez-les faire le travail.

Liens externes pour les vues (pour les abonnements Plus et Enterprise uniquement)

Les liens externes pour les bases sont une fonctionnalité de partage essentielle de SeaTable depuis la version 1.0. Les liens externes nouvellement introduits pour les vues sont leur prolongement logique et permettent un partage plus granulaire des données avec des tiers externes. Comme son nom l'indique, un lien externe pour une vue est une URL qui - indépendamment d'une connexion SeaTable - accorde un accès en lecture à une vue spécifique d'une table. Les lignes et les colonnes qui sont masquées par les paramètres d'affichage, ainsi que les autres tableaux de la base, restent cachés aux visiteurs des liens externes.

Vous créez un lien externe pour une vue via le menu contextuel d'une vue. Cliquez sur l'icône à trois points à côté du nom de la vue. Dans la boîte de dialogue "Vue partagée", vous pouvez adapter le lien à vos besoins. Cliquez sur "Créer" pour créer le lien. Vous pouvez partager le lien de la manière qui vous convient le mieux : par courrier électronique, par chat ou en l'intégrant à une page web (comme nous l'avons fait sur notre page Salle de presse, par exemple).

envoi de courrier électronique

Dans la version 1.8, nous n'avons pas seulement étendu les fonctions de partage existantes ; SeaTable a également reçu une toute nouvelle fonction de partage : SeaTable peut maintenant envoyer des courriels ! Les utilisateurs peuvent stocker les informations d'identification d'un ou plusieurs serveurs SMTP dans une base et les utiliser ensuite dans des scripts Python et JS. La méthode base.sendMail() est disponible à cet effet.

SeaTable 1.8 présente : Formulaire de collecte de données

Les informations d'identification sont cryptées avec des jetons symétriques et stockées dans la base de données dorsale. Dans l'une des prochaines versions, nous ajouterons une fonction de test de connexion. De même, il est prévu de rendre les comptes de messagerie directement utilisables via les nouveaux boutons.

Support SAML

Enfin, nous avons un cadeau spécial pour tous les utilisateurs qui utilisent SeaTable sur leur propre serveur : SeaTable 1.8 supporte maintenant le Security Assertion Markup Language, mieux connu sous le nom de SAML. SAML est un protocole populaire pour la mise en œuvre de l'authentification unique. Avec l'authentification via Active Directory et LDAP, SeaTable gagne beaucoup en flexibilité et rend l'intégration beaucoup plus facile, surtout dans les grandes infrastructures. Presque tous les systèmes de gestion d'identité connus (par exemple, okta, Keycloak, Auth0, OneLogin, SiteMinder, ...) supportent SAML.

Pour une documentation complète sur la configuration de SAML, voir le Manuel SeaTable.

Et bien plus encore

Cette note de mise à jour serait trop longue si nous accordions à chaque nouvelle fonctionnalité l'espace qu'elle mérite. Nous ne le ferons donc pas. Néanmoins, nous tenons à les mentionner ici, au moins brièvement :

  • Dans SeaTable, vous pouvez maintenant calculer facilement avec des opérateurs simples avec des colonnes de date et de durée : Ajouter une date et une durée ? Rien de plus simple ! Créez une colonne de formule, sélectionnez les deux colonnes que vous souhaitez et ajoutez un "+" entre les deux. C'est fait. Bien entendu, cela fonctionne également avec "-".
  • Un formulaire web peut désormais être limité dans le temps. Les soumissions après la date limite ne sont pas possibles.
  • Désormais, il est possible de créer de nouvelles options dans les champs de sélection simple et multiple en les collant simplement à partir du presse-papiers (par exemple, CTRL + V). Le contenu collé est automatiquement créé comme une option et enregistré comme une valeur dans la cellule.
  • Si une autorisation de colonne empêche un utilisateur de modifier les données d'une colonne, celle-ci est mise en surbrillance pour indiquer la restriction existante d'un coup d'œil.
  • Une nouvelle fonction countlinks() calcule le nombre d'enregistrements liés dans une colonne de liens.
  • Les types de colonnes avancés, tels que la colonne Lien vers d'autres enregistrements, peuvent désormais être créés sur les appareils mobiles.
  • Les notifications peuvent contenir le contenu de la ligne qui déclenche la notification. Il suffit d'ajouter le nom de la colonne entre crochets (par exemple, {nom}) comme espace réservé dans le modèle de notification.
  • Une nouvelle condition de filtre "est l'ID de l'utilisateur actuel" a été ajoutée. Dans les organisations où les identifiants des utilisateurs sont définis de manière unique (par exemple, les identifiants des étudiants), cette condition de filtre peut être utilisée pour créer une vue qui affiche des informations différentes pour chaque utilisateur.

Et bien sûr, nous avons également corrigé quelques bogues :

  • Les conditions de filtrage de la colonne de sélection unique ont été adaptées à celles de la colonne de sélection multiple.
  • Les colonnes de cases à cocher et de sélection multiple peuvent désormais être triées.
  • La fonction de recherche inclut désormais les employés ainsi que les colonnes de sélection unique et multiple.
  • L'option FREEZE_USER_ON_LOGIN_FAILED, qui provoque le verrouillage des comptes utilisateurs après un certain nombre de tentatives de connexion non autorisées, fonctionne à nouveau. Merci à l'utilisateur mtmail d'avoir signalé ce problème.